• La compagnie
  • Resestence!
  • Puisque rien ne se perd
  • Tous les projets
  • Contact
  • Texte et mise en scène de Nicolas Vivier.

    La mission Nectar consiste à aller et revenir de Mars en 520 jours afin notamment d'y extraire de précieux échantillons. Cinq astronautes ont été sélectionnés après un processus complexe, et doivent passer 520 jours ensemble dans une navette spatiale étroite. 520 jours de coopération intense et constante pour lesquels ces scientifiques ont été rigoureusement préparés. Mais si la mission prenait un peu plus de temps que prévu ?

    Avec Dario Brander, Manuel Hofmann, Michela Gioiella, Rodrigo Lurueña, Sara de Maio, Thaïs Venetz.

    Calendrier

  • Les 27-28-29 Juin 2012 au Contretemps, Genève
  • Intentions

    En 2012, une expérimentation un peu spéciale “Mars-500” vient de se terminer : on a mis 5 astronautes professionnels dans une reconstitution de capsule spatiale sur Terre pour analyser leur comportement. Après 520 jours (ce qui correspondrait à un voyage aller-retour sur Mars), les portes s’ouvrent libérant les scientifiques. L’expérience est un succès. Tout s’est bien passé.

    Partant de cette expérience réelle, la pièce “Mars-501” imagine que toute cette belle théorie partirait en fumée si en conditions réelles la mission avait ne serait-ce qu’un jour de retard. Cette parodie de science-fiction est l’occasion de rire de personnages loufoques et inquiétants mais aussi d’avoir un regard sur notre civilisation avec un certain recul spatial… venant d’un opérateur sur Terre, blasé, payé à écouter des “bips” pour justifier les crédits alloués au programme.

    Infos

    Texte, photos

  • Texte intégral, version de Juin 2012 (license CC by-nc-sa)
  • Photos de promotion
  • Photos d'une représentation
  • Remerciements

    Merci à Grégory Scalena pour son rôle de présentateur, Simon Jolibois, David Janelas et Sébastien Dutruel pour la relecture, Juliette Pierangelo pour les conseils de scénographie, Chiara Consenza pour le graphisme, Guillaume Baudoin et Robin Ducancel pour leur coup de main et le groupe Handle Care pour la première partie.